Les aventures de Lily au pays des cigognes

Le site d'une maman qui cherche le chemin jusqu'à son bébé

Retour vers le présent

le juillet 13, 2017

Le présent, c’est avoir passé le cap des 37 SA, donc celui de la prématurité depuis lundi. (Qui l’eut cru ? Pas Droopy ni le Pr Diabolo en tout cas…) C’est avoir le vertige et ne pas réaliser que la prochaine étape est la naissance maintenant. Le temps s’écoule de manière très subjective. Il y a d’abord eu six ans interminables à me demander si un jour je serais maman, puis un premier trimestre qui n’en finit pas tant j’avais peur de revivre une fausse couche précoce, ensuite un deuxième trimestre comme suspendu entre le bonheur de n’avoir jamais été aussi près de mon rêve et la menace de la fausse couche tardive et enfin un troisième trimestre qui passe à la vitesse de l’éclair. L’impression de vivre seulement maintenant une grossesse normale, alors que peut-être elle l’était depuis le début.

Le présent, c’est réaliser petit à petit (mais vraiment très doucement) que mon petit lilyputien va bientôt sortir de mon ventre. Comment est-ce possible ? J’ai attendu six ans cette grossesse et maintenant elle durerait neuf mois comme pour tout le monde ? Mon cerveau a du mal à prendre en compte la nouvelle normalité de ma situation. Ce qui est étrange, c’est que pendant toutes ces années, j’ai rêvé d’avoir un bébé, mais pas du tout d’être enceinte, ça ne me faisait pas fantasmer. Et maintenant, je suis presque certaine que j’aurai le blues du petit bidon et de toutes ces sensations magiques.

Le présent, c’est se décider enfin à préparer sa valise pour la maternité. C’est que je ne veux pas accoucher maintenant, moi ! Je veux encore pouvoir en profiter un peu. Et puis, il y a tous ces projets de couture que j’ai commencé très tardivement pour cause d’angoisse et qui ne sont pas du tout finis…

Le présent, c’est s’émouvoir devant une lessive de petites chaussettes et de bodies. C’est pleurer en recevant les étiquettes pour marquer le linge avec son petit nom dessus. C’est caresser en rêvant les jolis meubles de la chambre bleue. Et c’est aussi avoir peur subitement qu’il arrive une catastrophe et que cette chambre n’accueille jamais de bébé.

Le présent, c’est mon petit lilyputien qui fait la fiesta tous les soirs. Et même si parfois ce n’est pas agréable, cela me fait fondre.

Le présent, c’est de me dire que malgré toutes ces années d’attente et de tristesse, je considère que j’ai une chance incroyable de vivre tous ces moments.

Vous toutes qui attendez depuis trop longtemps, je vous souhaite le même bonheur. Et n’oubliez pas que la chance peut vous sourire à tout moment, même quand vous vous y attendez le moins.

Publicités

41 responses to “Retour vers le présent

  1. je me disais justement que ca faisait longtemps qu’on avait pas eu de nouvelles, et que peut être tu avais été prise de court par la naissance !
    je pensais aussi que le fait d’etre enceinte allait me manquer, et en fait, la finalité, c’était vraiment ce bebe… je vous souhaite la plus merveilleuse des rencontres ❤

  2. C’est vrai que les 37 SA sont un sacré cap qui confronte à la réalité de ce que tu vas vivre dans les toutes prochaines semaines. Tu décris très bien l’ambivalence des sentiments d’une grossesse de PMette… tu peux maintenant te consacrer pleinement à la prochaine rencontre 😎

    • Lily dit :

      La réalité va être un sacré choc, je pense. À trois semaines de ma dpa, tout me semble encore un peu irréel… C’est fou quand même !
      Bisous,
      Lily.

  3. ballerinepma dit :

    37sa le cap si agréablement flippant ! Je te souhaite la plus jolie des rencontre d’ici 4 semaine alors 😉 . Ét pour ton mot de la fin , ll ne faut pas oublier que la chance sourit d’abords aux audacieux 😉 .

  4. Morvan Aïcha dit :

    Je suis juste heureuse pour vous, je vous suis depuis 2013, l’année où je me suis lancée dans ce grand projet. Pour moi cela a pris du premier coup et 2 poupées sont arrivées à 33 semaines et 5 jours Le 26 oct 2013. Depuis je n’ai cessé de penser à vous et prier tout en suivant votre périple. Je vous souhaite beaucoup de bonheur.
    Maman de jade et Keira

  5. ptbichon dit :

    Dès ton premier article les dates que tu donnais m’ont fait calculé ton terme et les diverses étapes (réflexe professionel…). Du coup je m’étais fait la réflexion des 37 cette semaine. C’est vraiment top d’avoir atteint ce terme. Je te souhaite que ce petit loup t’arrive quand le souhaite, et que cette rencontre soit aussi merveilleuse que possible.
    (On aura un petit mot pour nous avertir quand même 🙏🏼)
    Pleins de bisous.

  6. marredattendre dit :

    Bravo Lily, c’est génial d’avoir passé ce cap ! Profite un maximum, avant la rencontre imminente avec ton petit !

  7. monpetitoeuf dit :

    Super cap !!!! Moi après l’accouchement et meme encore maintenant je regarde mes amours et je me dis « c’est dingue quand même, elles sont sorties de mon ventre c’est irréel elles sont la !!!  » javoue avoir la nostalgie du bidon mais c’est tellement plus de fondance quand tu les vois te sourire !!!!!!! Je te souhaite un accouchement de rêve et une magnifique rencontre avec TON fils !!!! ❤️❤️❤️❤️

    • Lily dit :

      Ah la la ! Mon chéri est hyper impatient, mais moi, je ne réalise toujours pas ! C’est bizarre, pendant toutes ces années, je m’imaginais (trop) facilement avec un bébé et maintenant, je n’arrive plus à me projeter. Peur de rêver et de me réveiller sans doute…
      Bisous,
      Lily.

  8. Gribouillette dit :

    Quel bonheur de te lire!
    Oh combien je comprends la grossesse en apnée, j’ai vécu la même, et j’ai savouré seulement au 3ème trimestre, à tel point que je n’étais pas pressée que ça se termine.
    Profite bien des derniers moments de femme enceinte.
    La rencontre approche, bientôt tu tiendras ton bébé dans tes bras, tu profiteras de chaque instant avec lui. Ça va être magique!

    • Lily dit :

      Merci Gribouillette ! Ça me touche que tu continues à me lire depuis si longtemps. J’ai toujours du mal à croire que je vais être maman. Je me demande si c’est fréquent ce genre de réaction.
      Bisous,
      Lily.

  9. Comme c’est émouvant de te lire. Je pense qu’on est nombreuses à se revoir dans cette situation. Moi, mon petit stress était «  »saurai-je le prendre dans mes bras (et je flippais pour le bain !) ». Impatiente de la rencontre et en même temps si bien dans cette grossesse. Ce qui va suivre, on aura beau te dire, c’est merveilleux ou autre, c’est assez inconcevable en fait. Il faut juste le vivre. 3 ans plus tard (et oui, nous avons cette distance), je me réjouis toujours et m’émerveille de ma merveille. Je suis une maman gaga et fière de l’être. Te souhaite une belle fin de grossesse. Plein de bisous

    • Lily dit :

      Merci Ange 💕
      C’est peut-être parce que c’est inconcevable que j’ai du mal à y croire. C’est très étrange, je n’arrive pas à faire le lien entre mon petit lilyputien qui gigote dans mon ventre et mon futur bébé.
      Gros bisous,
      Lily.
      PS Je m’interroge aussi pour le bain. J’ai acheté une shantalla. Ce n’est peut-être pas le plus simple.

  10. damelapin dit :

    Je me retrouve dans tes paroles, le fait que le dernier trimestre, celui où j’ai pu respirer aussi une fois le stade de grand prema passé, passe bcp trop vite.
    Profite bien des derniers moments 😘

  11. Kaymet dit :

    Que je suis contente que tu en sois arrivée à 37 SA, c’est vraiment top! (et ça fera les pieds au Dr Diabolo, je n’ai toujours pas avalé sa façon de te parler…)
    Je te souhaite une bonne fin de grossesse, et une merveilleuse rencontre avec ton petit amour!

    • Lily dit :

      39 SA maintenant ! Je suis fière de mon petit lilyputien qui a fait mentir tous ces médecins pessimistes. J’ai vu Droopy pour la dernière fois mercredi et il m’a dit : « Vous n’arrêtiez pas de me parler de prématurité et vous voyez j’avais raison, il naîtra à terme ! » Heu… C’est le monde à l’envers ou j’ai loupé un épisode ?
      Bisous,
      Lily.
      PS Tu n’as pas répondu à mon deuxième mail. Je te disais que ça me ferait plaisir qu’on se voit 😜

      • Kaymet dit :

        Oui oui moi aussi ça me ferait très plaisir!!!!! Désolée, je suis un peu à la rue côté mail, et là on est partis jusqu’à début août, mais je te réponds, promis! ❤

  12. Kikou dit :

    Quelle magnifique revanche sur la vie, je suis très heureuse pour toi. Désolée pour mon silence, j’avais besoin de manière générale de prendre le large. Mais je pense très souvent à toi et je suis ravie de cette fin heureuse, tu le mérites tant. Gros bisous et profite à fond de cette fin de grossesse ❤️❤️❤️

  13. Câline dit :

    Quel beau billet, c’est bouleversant et magnifique de lire de tels mots ! Tu as franchi un sacré cap, et toutes ces petites merveilles qui t’entourent seront encore plus magnifiées quand tu fils sera là 🙂 pas impossible que tu aies le blues du p’tit bidon rond en effet, et ça durera peut-être longtemps mais le précieux présent qui va te rejoindre balayera tout ça régulièrement ❤
    je te souhaite un beau dernier mois et un accouchement magique !

  14. loLo dit :

    J’aime, j’aime, j’aime ! Que je suis contente que tu n’aies pas baissé les bras, et que tu te sois accrochée à ce rêve qui te semblait inaccessible. Tu verras Lily, être maman c’est la plus belle chose qui soit, et tu es sur le point de vivre ça, c’est indescriptible. Je suis vraiment très très heureuse pour toi ! Je te souhaite une fin de grossesse heureuse, profite de chaque instant ! C’est infiniment précieux… Bisous

    • Lily dit :

      Depuis le début, je me raccrochais à l’exemple de ceux qui finissaient par réaliser leur rêve parce qu’ils avaient persévéré plus longtemps que ce qui semblait raisonnable. Mais ça n’a pas été facile, c’est sûr.
      Gros bisous à toi et tes loulous,
      Lily.

  15. Si heureuse pour toi… Le petit bout est arrivé ? Je t’embrasse

  16. Julie Vaillancourt dit :

    Que d’émotions en lisant ton blogue aujourd’hui! J’espère que votre petit garçon est né et se porte bien ainsi que les parents. Il y a 3 ans, je vivais la même situation et ma Toupinette est née le 23 août 2014 (suite à un double don à la clinique de Brno en décembre 2013…), après de longues années d’attente. Je remercie le ciel tous les jours pour ce si grand bonheur dans ma vie et je vous souhaite ce même bonheur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :