Les aventures de Lily au pays des cigognes

Le site d'une maman qui cherche le chemin jusqu'à son bébé

Et l’homme dans tout ça ?

le juin 1, 2017

L’homme est une bête étrange qui prend un malin plaisir à désespérer quand j’espère et inversement.

Comme je vous l’ai dit, pendant le voyage, alors que je m’attendais à l’entendre soupirer et traîner des pieds, il a été tout à fait charmant et attentionné. Pourtant je savais que pour lui, c’était le dernier voyage et peut-être même le voyage de trop dans la mesure où il avait abandonné tout espoir.

De retour chez nous en revanche, c’est comme s’il ne s’était rien passé. Le sujet était clos. Quand je lui parlais, parce que je ne pouvais pas m’en empêcher, de mes craintes car j’avais ressenti tel ou tel truc qui pourrait peut-être être mauvais signe, il me faisait comprendre de façon à peine voilée que de toute façon il ne fallait pas trop espérer.

Quand je lui ai dit que la prise de sang était positive, il a dû me répondre un truc du genre : « D’accord. On mange quoi ce soir ? »

Quand je lui ai dit que le deuxième taux avait doublé, il a à peine tourné la tête de son ordinateur et ne m’a même pas demandé mes taux. (Alors que les autres fois, il faisait des courbes et vérifiait sur internet que j’étais dans les normes. Il me rassurait quand je trouvais mes taux un peu bas ou ne doublant pas assez franchement.)

Quand je lui ai dit que le troisième taux avait doublé, il m’a quand même demandé les chiffres tout en enchaînant sur une phrase pessimiste.

Je ne lui ai pas parlé de mes espoirs suscités par mon premier taux largement plus haut que d’habitude et mes x2,5. J’ai compris qu’il se protégeait et j’ai croisé les doigts pour que finalement il ait une bonne surprise. Je pense à ce jour de 2011 où, pour la première fois, je tenais en main un test de grossesse positif. Je ne savais pas comment il allait réagir, car nous pensions tous les deux qu’à mon âge, j’allais mettre des mois à tomber enceinte. J’avais peur qu’il ne soit pas prêt. Mais au-delà de la surprise, j’ai surtout vu ses yeux briller. Alors, depuis ma première fausse couche, je n’ai qu’une envie : les revoir briller un jour.

Publicités

28 responses to “Et l’homme dans tout ça ?

  1. Carotte dit :

    Roooh la la, tu vas nous faire une saga estivale si ça continue, j’en veux encore moi 😅😂

  2. Anaïs GDZ dit :

    Je pense en effet qu’il se protège, ça viendra 😉

  3. endolorie dit :

    À peine ton article lu que j’attends déjà la suite avec impatience !
    Gros bisous à toi 😘

  4. marredattendre dit :

    Oui il se protégeait. J’ai été triste que mon mari ne partage pas mon espoir et mon émotion lors de notre 1er tec pour bb2. Malgré notre réussite pour Kundera, il s’était remis en mode « j’attends l’écho du 1er trimestre, ça ne sert à rien d’espérer avant. » Il s’est avéré qu’il avait raison…
    La suite, la suite !

    • Lily dit :

      Difficile d’oublier tous ces échecs, même après un miracle… J’imagine que le fait d’héberger un petit embryon nous oblige en quelques sortes à avoir un peu d’espoir.
      Bonne chance pour bébé 2🍀🍀🍀
      Bisous,
      Lily.

  5. hipphipphipp dit :

    Très touchant. La dernière phrase. Baisers tendres

  6. Marinette dit :

    Cela a dû être dur pour toi, de ne pas pouvoir partager ces beaux moments. Mais tu as respecté son besoin de ne pas trop se projeter.
    En ensuite, tu les as vu briller ses yeux ?

  7. deesselinette dit :

    L’homme se protège… Mais c’est sûr qu’on est souvent en opposition, en contraste. Si l’un y croit, l’autre se referme. Et ça n’est pas toujours le même qui a ses yeux qui brillent et le coeur qui palpite. Bisous et vivement la suite!

    • Lily dit :

      Quelles nouvelles de ton côté ? Vous avez avancé dans le projet dont tu m’as parlé ?
      Bisous,
      Lily.

      • deesselinette dit :

        Nous sommes à fond sur notre dernière ligne droite. Après avoir arrêté la PMA ici, renoncé au don d’embryon là-bas pour cause de nid vraiment pourri, mis en stand-by les projets d’adoption classique pour cause de refus de partout de notre dossier (mais nous renouvelons toujours notre agrément au cas où) , nous nous envolons dans un mois au pays des rêves. Un énorme espoir pour mon chéri qui a les yeux qui brillent, et beaucoup plus de détachement pour moi car je n’y crois pas. Imagine donc, un bébé, qu’on te confie, comme ça, tout simplement…en délégation d’autorité parentale. Le rêve si tout se passe bien. La fin du jeu si rien ne se passe. Le cauchemar si on nous reprend le bébé avant l’adoption définitive. C’est comme en PMA où la PDS peut-être négative, positive mais pas pour longtemps, ou donner naissance à un magnifique petit. Toujours cette éternelle loterie à laquelle je joue une bonne et dernière fois. (En croisant les doigts, en retenant mon souffle, en jetant des pièces de monnaie dans les « puits à souhait » des aéroports, ou je bouffe des trèfles, caresse ma patte de lapin (enfin, mes chats), et balance une poignée de sel (de sable?) derrière mon épaule. Promis, je vais mettre à jour mon blog pour raconter tout ça!! (Il faut juste que je retrouve comment me connecter!) Tu m’as fait envie avec ta reprise de blog!! Bisousssss

      • Lily dit :

        Effectivement, suivant le pays choisi, la prudence s’impose. J’espère que tout ira bien pour vous et j’attends des nouvelles sur ton blog !
        Bises,
        Lily.

  8. Kaymet dit :

    J’imagine qu’aujourd’hui ses yeux brillent souvent… non?
    Gros bisous

  9. ptbichon dit :

    Chez nous bizarrement c’est Chéri-chéri qui y croyait le plus pour Framboise.
    Je vois tout à fait ce que tu veux dire avec les yeux qui brillent…

  10. Pimprenelle dit :

    La suite, la suite!!!!

  11. baiablueblog dit :

    Chère Lily, merci pour ce nouvel épisode. à chacun d’entre eux je suis bouleversée tant tu exprimes bien ce que je peux ou ai pu ressentir. Quel talent !!!
    nos parcours sont à bien des égards similaires, non seulement dans les réactions que tu décris de ton mari que dans tes moments de désespoir et d’envie.
    nous avons le même âge, et moi aussi j’ai tenu mon premier test de grossesse positif en 2011 🙂
    j’étais tombée enceinte facilement, peu de temps après avoir rencontré l’ours, nous étions heureux et insouciants évidemment . ensuite les fc se sont enchaînées et mon ours à moi aussi s’est progressivement blindé contre les déceptions. aujourd’hui il vit ça de loin, ne m’a pas accompagnée en RT pour le TEV, n’était pas là le soir de mon retour, ne m’a pas demandé comment ça s’était passé… dur… mais en fait je peux comprendre.
    régulièrement il dit qu’il en a ras le bol, qu’on a mis notre vie entre parenthèses depuis 2011, que ça gâche tout, qu’on ne fait plus rien, qu’à chaque projet il faut toujours se demander si ce sera compatible avec l’envie d’enfant, une potentielle grossesse…
    il commence à me dire que si ça ne fonctionne pas cette fois, ce sera la dernière et qu’il faudra tourner la page .
    je ne m’y résous pas !et quand je te lis, j’ai l’impression que j’ai raison !! 🙂
    à bientôt Lily pour la suite du bonheur et les yeux brillants de ton mec

    • Lily dit :

      Merci pour ton gentil message Baiablue. J’espère tellement pour toi demain 🍀🍀🍀
      Pour ma part, je ne trouve pas que la pma nous ait empêchés de faire des projets, surtout depuis le passage au don car on peut programmer les voyages dans une certaine mesure. C’est surtout le fait d’y penser tout le temps du matin au soir et du soir au matin qui est terriblement difficile. Et puis ne pas savoir comment envisager son avenir.
      Gros bisous,
      Lily.

  12. Laetitia Molinaro dit :

    Bonsoir Lily,
    Tu ne me connais pas mais j’ai lu tes postes sur MAIA et surtout ton site à plusieurs reprises qui m’a profondément ému.
    J’ai arrêté la pilule en 2006 à 29 ans, et s’en est suivi un interminable parcours de PMA, FIV, FIVDO, fausse-couche, grossesse extra utérine etc… Beaucoup de souffrance et de désespoir au cours de ces 11 dernières années mais ce n’est pas à toi que je vais expliquer tout ça, j’ai cru me retrouver bien des fois dans tes mots.
    Je suis aujourd’hui enceinte de jumeaux de 6 mois grâce à un don d’ovocytes à IVI Valence, à 40 ans. C’est étrange mais j’ai tellement souffert que même maintenant à 6 mois, cela me parait encore presque incroyable de me voir moi avec un gros ventre et des vêtements de femme enceinte. Je suis à la fois très heureuse et toujours un peu inquiète mais la joie domine. Rien de de classer au fond d’un placard mon volumineux dossier FIV a été un moment d’infini satisfaction !
    J’ai vu que cela semblait bien parti pour toi, je voulais juste te dire que cela m’avait fait chaud au coeur et que j’espère vraiment que ce début de grossesse va se confirmer.
    Je tiens aussi à te remercier pour ce site, car il n’y a que des personnes qui sont passées par ce long combat qui savent trouver les mots justes. J’ai versé de nombreuses larmes en lisant tes post et cela m’a aidé lorsque j’allais mal à ressentir et exprimer toute a douleur accumulée en moi au fil de cette longue épreuve.
    Je t’embrasse en attendant de tes nouvelles !
    Laetitia

    • Lily dit :

      Merci Laetitia, ton message m’a beaucoup touchée. Non que je sois contente de t’avoir fait pleurer, bien évidemment, mais cela me fait plaisir de savoir que mon blog a pu t’aider. On se sent parfois tellement seule dans ce parcours…
      Et te voilà maintenant doublement enceinte, quelle bonne nouvelle !
      Je comprends ce que tu veux dire à propos du côté irréel de la grossesse. Il y a un côté tellement magique, que parfois j’ai peur de rêver.
      A très bientôt, ici ou sur le forum.
      Bisous,
      Lily.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :