Les aventures de Lily au pays des cigognes

Le site d'une maman qui cherche le chemin jusqu'à son bébé

Pour qui sonne le glas ?

le novembre 9, 2012

image
AVERTISSEMENT : Si tu as le cafard, ne lis pas mon billet, je ne vais pas être joyeuse. Si tu es d’humeur gaie et légère, ne lis pas non plus, tu pourrais m’en vouloir. Dans tous les autres cas, tu peux lire.

Voilà : aujourd’hui, c’est mon anniversaire, j’ai 41 ans. Youpi !

A 41 ans, quand tu n’as pas d’enfant et que tu crèves d’envie d’être maman, forcément tu te dis que tu te rapproches de la Dead Line. Le plus flippant, c’est que tu ne sais pas où elle est exactement, cette Dead Line. Peut-être même que tu l’as déjà dépassée.

Lundi dernier, nous avions rendez-vous avec Panoramix. J’étais un peu angoissée car j’avais peur qu’il tienne des propos un peu pessimistes et que ça me déprime.

Eh bien, ce fut pire que tout ce que j’avais imaginé.

Il a commencé par nous dire : « Je ne sais pas quoi vous dire. » Ça commençait bien. Puis « Il vaudrait mieux tout arrêter. »

J’ai cru que le ciel me tombait sur la tête. Heureusement que mon mari était là, car moi, j’étais incapable de parler. Si j’avais été seule, je crois que je n’aurais rien dit et qu’on en serait resté là.

Mais mon mari a insisté en disant que même si nous n’avions qu’une toute petite chance, il était important pour nous de la tenter.

Donc finalement, on refait une FIV à mon prochain cycle. Une FIV IMSI, cette fois. Mais comment dire… Si je vous dit que le cœur n’y est pas, c’est un euphémisme. C’est déjà tellement dur d’y croire après chaque échec, comment faire quand même son médecin n’y croit plus ?

Mon mari lui a demandé pourquoi il était si pessimiste. La réponse a été : mon âge, mon endomètre, mon taux d’AMH de 1,3. Bizarrement, même si finalement il est passé de la FIV ICSI à la FIV IMSI, il n’a pas parlé du spermogramme pourtant très bof de mon mari.

Ce que je ne comprends pas, c’est qu’il y a un mois je ne lui ai pas caché mon âge, ni l’état de mon endomètre, ni mon taux d’AMH. Alors comment il peut me proposer une FIV il y a un mois et me dire maintenant on arrête tout ? Depuis quand les FIV marchent du premier coup ?

Je crois qu’il était très chagriné du fait qu’il n’y ait pas eu de blastocyste. Il nous a dit qu’il était à fond pour les blastocystes, que si ça ne tenait qu’à lui il ne ferait que des transferts de blastocystes car il y a un meilleur taux de grossesse. D’après ce que j’ai lu, c’est vrai qu’un blastocyste a plus de chance de s’implanter, mais ça ne veut pas dire qu’un couple qui n’arrive pas à avoir des blastocystes in vitro n’est pas capable d’avoir un enfant. Certaines d’entre vous m’ont d’ailleurs dit que certains centres PMA préfèrent faire des transferts à J2 ou 3 à cause de ça.

Il a trouvé par ailleurs que les embryons au départ étaient très beaux avec 6 ou 7 cellules et que j’avais un peu trop bien réagi au GONAL F puisqu’on a dû faire la ponction à J11. Du coup pour la prochaine FIV, il diminue les doses. Il change aussi de produit puisque je passe du GONAL F au MENOPUR. Il ne m’a pas dit pourquoi il changeait, mais je me raccroche à l’espoir que peut-être cela va changer quelque chose.

Je vais un peu mieux que lundi. Mais je me demande si mon cerveau ne me joue pas des tours, s’il ne voit pas de l’espoir là où il n’y a rien du tout, s’il ne m’empêche pas de voir la vérité en face, la vérité crue et pas belle du tout qui est que je n’aurai jamais de bébé.

[EDIT du 10 novembre 2012 : J’ai supprimé un lien vers un article car je n’avais pas vu qu’il s’agissait d’un site commercial. Mille excuses !]

Publicités

26 responses to “Pour qui sonne le glas ?

  1. impatiente75 dit :

    Bon, permets moi de te souhaiter, même si je te sens très affectée, un très joyeux anniversaire, et plein de belles choses pour les mois à venir…
    L’imsi c’est une bonne chose, ça permettra d’aller chercher les supers winners. Pour ton âge, je comprends ce que tu veux dire, mais tant que tu as des ovocytes, un endomètre qui tient à peu près le coup, y’a pas de raison. Professeur miracles nous disait, et je l’ai vu dans sa salle d’attente, que beaucoup de couples tentaient après la quarantaine, et avaient des résultats.
    Je t’envoie plein d ‘ondes miss….
    Gros bisous

  2. Lisette dit :

    Allez Lily, vous êtes persévérants et courageux je trouve, tiens bon, accroche toi à cet espoir qui vous a animé jusque là. Il y a toujours une chance, et dans le contexte que tu décris, il y a des chances que ça marche ! Peut être pas autant de chances que votre gynéco le souhaiterait, mais qui ne tente rien… Alors là, il y a des modifications, l’IMSI, le menopur, plein de petites touches qui majorent ces chances de vous donner un bébé 🙂 Je pense bien fort à toi !

  3. madamepimpin dit :

    Courage Lily, il reste des chances et ton médecin le sait sinon il aurait insisté pour vous dissuader de la faire cette FIV. Je te souhaite quand même un bon anniversaire, pourvu que cette année soit la bonne et que tu l’aies enfin ton petit bébé.

    • Lily dit :

      C’est sûr qu’il aurait pu nous mettre à la porte en nous criant dessus. J’y croirai quand il naîtra ce bébé. Merci pour ton soutien mame Pimpin.

  4. gribouillette dit :

    Oh, je suis vraiment désolée. Que ça a dû être difficile d’entendre ça!
    Comme disent si bien les filles, tout n’est pas perdu, garde espoir. Je te souhaite ce bébé de tout coeur.

  5. Octobre dit :

    Je suis désolée que vous ayez été si mal reçus.
    Mais garde en tête que les médecins sont parfois les premiers à ne plus y croire. A ne plus vouloir y croire. C’est une façon pour eux de se préserver (une partie de ma famille, de nombreux amis bossent dans ce milieu. J’ai donc pu observer cela de près…) C’est nécessaire. Horriblement douloureux quand on est en face. Mais nécessaire pour eux, pour tenir dans ce métier.
    L’essentiel, c’est que les patients, eux, s’accrochent.
    C’est l’espoir des patients qui peut changer la donne.
    Et cet espoir, vous l’avez. Courage !

  6. tu sais quelquefois il ne faut pas chercher avec les docs… Moi ce que je retiens c’est que vous aviez de beaux embryons, et l’endomètre, ça s’épaissit facile avec du provames. Je vais te dire ce que je pense : effectivement statistiquement il y a de meilleures chances d’implantation au stade blastocyte (ça ne veut pas dire qu’à J2 ou J3 ça ne peut pas marcher, certains docs pensent même qu’un embryon de J2 ou J3 dans son milieu naturel, l’utérus, se développera mieux, pour moi ça a été ++ avec des embryons transférés à J3). Je pense que ton doc s’arqueboute là-dessus pour préserver ses taux de réussite, il ne faut jamais perdre ça de vue. Donc ne prends pas au pied de la lettre ce qu’il a dit. Vous avez encore toutes vos chances! courage!

  7. lazazabelle69 dit :

    Un petit message tout simple dans ce parcours de la PMA qui ne l’est pas du tout.
    Je partage ce parcours. Bon courage à toi

  8. Je t’envoie tout ce que j’ai de meilleures comme bonnes ondes pour que cette fiv, soit LA fiv !!!! ton message me bouleverse réellement… vu de l’extérieur, je ne comprends pas ce pessimisme de ton médecin … c’est pas comme si, il ne s’était rien passé du tout …. moi, j’y vois bcp d’espoir même si j’imagine ta lassitude. je remercie ton homme d’avoir insisté … il faut aller jusqu’au bout … courage à toi ma belle ! nos voeux t’accompagnent.

    • Lily dit :

      Merci Boule de mousse. J’ai appris sur un forum de pmettes de l’hôpital qu’il venait d’enchaîner 3 gardes. Alors j’essaye de croire que sa fatigue explique en partie son pessimisme.

  9. Kaymet dit :

    Lily, je te souhaite un bon anniversaire en retard – et surtout je te souhaite que cette FIV fonctionne, point barre, quoi qu’en dise ton médecin. Ce ne sera pas la première fois que les médecins seront surpris par des embryons qui s’accrochent!
    Gros bisous

  10. La fille dit :

    malgré la morosité que je comprend, je te souhaite un joyeux anniversaire (avec du retard). Et je croise pour cette nouvelle FIV. Biz

  11. Avec beaucoup de retard un bon anniversaire malgré tout. Je te comprends si bien, mes 40 ans en mai dernier ont été un peu tristes malgré un très beau we en amoureux, je n’ai pas eu envie de le fêter avec les amis, pas la tête à faire semblant de faire la fête… Courage et il faut essayer de ne pas trop penser à la deadline même si certains jours (assez souvent il faut le dire…), cette même deadline me met par terre aussi. APo

    • Lily dit :

      Merci Apo. Je ne pensais pas dire ça un jour, mais Rachida Dati est mon héroïne. Maman à 43 ans et sans pma visiblement, étant donné le procès actuel.

  12. Lulu dit :

    J’arrive un peu tard…
    Je t’embrasse fort. Accroche-toi !
    Toi non plus, tu n’as pas dit ton dernier mot !
    On va y arriver, pas le choix, on va se battre, ma chère Lily, on va se battre.

  13. lisette84 dit :

    Comment vas tu impatiente?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :